Retour à l’accueil > Actualité > Rendez-vous d’automne

Brèves du quatrième trimestre 2017

Rendez-vous d’automne

Comme à chaque saison, Texture propose dans cette pages des rendez-vous littéraires : rencontres, lectures, spectacles, hommages, ainsi que des brèves concernant les prix, hélas aussi les disparitions, et quelques informations pratiques…



Lecture de Philippe Mathy à L’Académie Mallarmé


L’Académie Mallarmé organise une lecture pour son lauréat 2017, Philippe Mathy (voir dossier ), pour son recueil « Veilleur d’instants » (lire) publié à l’Herbe qui tremble. Elle se déroulera le lundi 11 décembre 2017 à 18h30 au Grand Salon de la Bibliothèque de l’Arsenal, 1 rue Sully, 75004 .

Inscription SVP auprès de Linda Maria Baros lindamariabaros@yahoo.com avant le 5 décembre


Auxerre : « Marie Noël, et après »,


« Marie Noël, et après », tel est le titre du spectacle que propose le 9 décembre prochain à la bibliothèque d’Auxerre, l’association La Soie des vers : une lecture croisée autour de Marie Noël, en clôture des manifestations du cinquantenaire de sa disparition. Accompagnement au hautbois par Flore Duchet. Samedi 9 décembre 2017, à 15 heures, rue d’Ardillière. Tél. : 03 86 72 91 60



Les Moments Poétiques d’Aurillac


Organisés par Jean-Louis Clarac et le Théâtre d’Aurillac, les moments poétiques sont un rendez-vous important pour de nombreux poètes depuis des années. C’est ainsi que de janvier 2006 à juin 2017, 72 Moments poétiques ont été programmés dans le cadre de la saison culturelle au théâtre, au cours desquels 90 poètes ont été invités. Certains ont été accueillis plusieurs fois, de sorte que le public a assisté à 108 lectures de poètes d’aujourd’hui.
Et la fête continue ! Les 4 Moments Poétiques de la saison culturelle 2017-18 du Théâtre d’Aurillac sont :

- Aurélia Lassaque, le vendredi 24 novembre à 18h30 au théâtre, avec Thérèse Canet et deux musiciens du Conservatoire de Musique et Danse d’Aurillac

- Christian Viguié, le mardi 13 février à 18h30 au Musée d’Art et d’Archéologie

-  Francine Caron, Catherine Jarrett, Colette Klein le mardi 13 mars à 20h30 au théâtre, avec Thérèse Canet et Isabelle Peuchlestrade, dans le cadre du Printemps des Poètes

- Luc Vidal, le mardi 15 mai à 18h30 à la Médiathèque du Bassin d’Aurillac

Pour le 1er moment poétique, mardi 24 novembre à 18h30 théâtre d’Aurillac, Aurelia Lassaque (photo Guy Bernot) lira « En quête d’un visage » (éditions Bruno Doucey, texte bilingue français occitan). Thérèse Canet lira des extraits de l’œuvre de Max Rouquette, le poète occitan choisi par Aurélia Lassaque. Deux musiciens du Conservatoire de Musique et de Danse accompagneront la poète et la comédienne dans leurs lectures.



« Des pierres, des étoiles... et nous »


Comédienne et auteure, Marianne Auricoste propose une lecture musicale sous le titre « Des pierres, des étoiles... et nous » le mardi 28 novembre à 19h15 à l’Entrepôt, 7 rue Francis de Pressensé. 75014 Paris.
Marianne Auricoste, débute au théâtre, puis se consacre au rayonnement de la poésie et des nouvelles contemporaines de tous les pays. Elle crée l’association Le Champ des mots et organise de nombreuses tournées de récitals de poèmes en France et à l’étranger.
« Des pierres, des étoiles... et nous » est construit autour de textes de Marianne Auricoste, Michel Baglin, Michel Cassé, Guillevic, Héraclite, Edmond Jabès, J.M.G. Le Clézio, Hubert Reeves.
Accompagnement musical : Frédéric Ligier.
Dans la galerie / Libre Participation




Le prix François Coppée à Max Alhau


Le prix François Coppée de l’Académie française 2017 vient d’être décerné à Max Alhau pour son recueil « Si loin qu’on aille » paru à L’Herbe qui tremble.

Il lui sera remis le 30 novembre à l’Académie Française.

Lire la critique ici.



Serge Pey, prix Apollinaire 2017



Le prix Apollinaire 2017 a été attribué ce 6 novembre 2017 à Serge Pey pour « Flamenco. Les souliers de La Joselito », anthologie de textes flamencos autour de la danseuse La Joselito. Une coédition Les Fondeurs de Briques et Dernier Télégramme. (368 p., 22 €).
« Le flamenco a traversé ma vie comme un fleuve en crue. Guitare, palmas, zapateado, cante jondo : le feu du flamenco a souvent été au carrefour des poèmes que j’ai récités dans les salles clandestines de la poésie. Ma rencontre avec Carmen Gomez, « la Joselito » a inauguré mon aficiòn dans les tablaos toujours vivants de Toulouse. Le son de ses pieds, frappant le sol halluciné du flamenco, me renvoie éternellement aux origines des pieds de toute la poésie. Le mythe de cette sorcière de la danse, qui prit enfant le nom d’un torero, debout sur une table de Barcelone, a été un des fondements de ma parole. » Serge Pey.



« Aie ! Un Poète ! » à Toulouse, à la Cave Poésie


« Aie ! Un Poete ! » est un spectacle-lecture interactif et musical proposé par Anne Rebeschini dans une mise en scène de Alexandre Louschik et d’après l’œuvre de Jean-Pierre Simeon ( lire ici ). On y célèbre les poètes d’il y a 1000 ans à nos jours, de Lao Tseu à Michel Cosem, en passant par François Villon, Jacques Prévert ou encore Vladimir Maiakovski !
Cette lecture musicale interactive « tourne » en France et sera proposée à la Cave poésie le mardi 12 décembre à 19h30.
Un partage, une fête, une communion entre les poètes, l’actrice et le public pour trouver le poète qui est en chacun de nous ! Surprise, étonnement, échange, joie, humour et émotion sont au rendez-vous pour un éveil à la poésie !

Cave Poésie René Gouzenne 71 rue du Taur à Toulouse. Réservations : 05 61 23 62 00



Disparition de Jacqueline Roques


J’apprends avec tristesse le décès dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre de Jacqueline Roques, d’une crise cardiaque. C’était une amie de longue date et un poète que j’appréciais beaucoup. Compagne d’Henri Heurtebise, elle était, elle aussi, inspirée par Longages et sa campagne, près de Toulouse, où ils s’étaient installés depuis quelques décennies.
Ses poèmes sont simples, beaux, immédiatement habitables. La tendresse y trouve son phrasé sans maniérisme ni ostentation. La tonalité est mélancolique et charmeuse à la fois, mais la tristesse souvent poignante n’interdit pas une grâce légère du style et des évocations.
J’évoque ses différents recueils – hélas peu nombreux car elle était discrète et doutait de son écriture – parus chez Rougerie, à l’Arrière-pays ou à Multiples, dans un article de Texture, ici
Jacqueline sera inhumée au cimetière de Noueilles (31) ce vendredi 3 novembre à 10h30.
Texture présente ses condoléances à son mari, Henri Heurtebise, à ses enfants et à ses proches.



Rencontre avec Marie Rouanet à Seilh (31)


JPEG - 112.8 ko
Photo Guy Bernot

Le club littéraire « Plumes nomades » de Seilh reçoit la romancière Marie Rouanet, le Vendredi 27 octobre 2017 à 19 heures (Salle de l’Amitié de la mairie, place Roaldès).
Elle a chanté avec une remarquable énergie autant qu’une belle voix, elle raconte avec bonheur l’enfance, le monde paysan, la cuisine et les terroirs, mais aussi l’univers urbain. Marie Rouanet, qui se bat pour la langue d’Oc ou contre le nucléaire, est une femme pleine de ressources, de talents et d’empathie. Elle a connu la consécration avec« Nous les filles », mais bien d’autres ouvrages ont paru depuis, des romans (« L’Arpenteur »), des nouvelles (« Enfantine »), des essais et chroniques ( « Du côte des hommes » ,« Mauvaises nouvelles de la chair », « Arrière-boutique et autres textes », « Les enfants du bagne », « Luxueuse austérité »). Elle y rend compte du réel dans sa diversité et sa complexité, avec un style tout de justesse et plein de sensualité comme de malice. Une écriture tout entière ouverte à l’intelligence du monde.
La rencontre débutera à 19 heures par une présentation de l’auteur, suivie d’une lecture et de questions-réponses, puis de ventes de livres et d’une dégustation de vins (fronton) et tapas.
Entrée libre.



Atelier imaginaire : 30 ans déjà pour les Journées magiques !


JPEG - 79 ko
"Livres en vie", une exposition de Marc Godès, à voir lors de la Quinzaine

Organisée à l’occasion de la présentation au Palais des congrès de Lourdes de « Le livre invisible » le dimanche 22 octobre, en présence d’une soixantaine d’écrivains et artistes, la 33 ème Quinzaine littéraire et artistique de l’Atelier Imaginaire sera à marquer d’une pierre blanche : cette édition fêtera en effet, du 11 au 25 octobre 2017, les 30 ans des Journées magiques et de l’opération « 2.000 jeunes ». Avec, comme toujours, une multitude de spectacles, lectures, concerts, expositions, ateliers, rencontres…
Aider les écrivains par la création de deux prix littéraires, le Max-Pol Fouchet et le Prométhée de la nouvelle, ne suffisait pas à l’infatigable animateur de l’Atelier imaginaire, Guy Rouquet qui, bientôt, multiplia les animations culturelles autour de la remise des prix, puis y invita les jeunes lauréats du Concours général, venus de toute la France pour quatre jours intenses : ainsi naquirent La Décade puis la Quinzaine et l’opération « 2000 jeunes » qui se renouvela chaque année, en octobre, à Lourdes, Tarbes, Juillan et L’Escaladieu, et parfois d’autres communes des alentours. Plus de 2000 jeunes y ont participé, certains sont devenus à leur tour écrivains et témoigneront cette année de ce que leur a apporté l’Atelier imaginaire.

JPEG - 58.3 ko
Les photographies de Marc Godès sont accompagnées de textes d’écrivains

Les prix ont disparu depuis quatre ans, mais la Quinzaine littéraire est, elle, toujours bien vivace et propose de nombreux spectacles à tous les publics (l’entrée est libre), soit, au total, une centaine d’événements, gratuits qui se dérouleront du 11 au 25 octobre. En présence de très nombreux membres des jurys des deux prix.
« Le livre invisible », événement phare de cette nouvelle édition, retrace le parcours de cette quinzaine depuis ses débuts, grâce à la contribution d’une cinquantaine de participants, dont 25 de l’opération 2000 jeunes, et dix anciens lauréats des prix Prométhée et Max-Pol Fouchet.
Le programme est trop riche pour être détaillé ici, mais on le découvrira sur le site de l’Atelier en cliquant ici.



Toulouse : XIIe salon du livre des Gourmets de Lettres


Placé sous l’égide de l’Académie des Jeux floraux, il se déroulera les 27-28 et 29 octobre 2017.

Ce salon organisé par le cercle littéraire Gourmets de lettres, qui organise également toute l’année des dîners littéraires,se tiendra à l’Hôtel d’Assézat dans la belle salle Clémence Isaure.

Conférences, lectures, tables rondes se succéderont durant ces trois jours, avec de nombreux invités, auteurs et éditeurs.

Les prix attribués par les Gourmets de Lettres seront proclamés le samedi.

Pour en connaitre le programme précisément, voir le site de l’association



Narbonne : « Apollinaire, l’amour, la guerre ».



La MJC de Narbonne propose un récital de Jacques Ibanès le samedi 18 novembre à 20h30 à l’Annexe : « Apollinaire, l’amour, la guerre ».

Poète lui-même, et auteur d’ouvrages consacrés à des écrivains comme Giono, Tolstoï ou Apollinaire, Jacques Ibanès est aussi chanteur. Il a mis en musique de nombreux poètes contemporains, dont son cher Apollinaire.
Il agrémente son récital d’évocations et d’anecdotes sur l’auteur d’ « Alcool ». Ce qui en fait un spectacle particulièrement vivant et attrayant.

Tarif 8 euros. Réservation au 06.67.23.58.99.



Un « Coquillage à lectures » pour s’immerger en poésie



Le public est assis dans l’obscurité, confortablement, dans une « boîte noire » en forme de coquillage. Une caverne, un cocon, avec des étoiles qui se mettent à scintiller sur la voûte. En petit nombre, les auditeurs plongent alors dans une écoute intimiste, tandis que les mots, la voix et les notes se fondent, que le sens des textes jaillit de leur résonance, de l’écho, de la répétition, de la respiration. Pour explorer la lecture sensorielle, quoi de mieux que ce « Coquillage à lectures » inventé et animé par la Cie Plumes d’Elles avec Stéphanie Fontez (voix) et Stéphane Barascud (guitare) ?
Rien de tel que de les découvrir par l’image et le son, en 3 minutes, avec la bande annonce -c’est ici.
Le Coquillage à Lectures se produit dans toute la région toulousaine et et ailleurs.
Les prochains rendez vous sont à Colomiers (31) du 26 au 28 octobre au Pavillon blanc de la Médiathèque. Réservations : 05.61.63.50.00.
Différentes propositions sonores et de lectures sont offertes. J’ai eu la chance pour ma part que mes poèmes de « L’obscur vertige des vivants » y soient dits, murmurés, enveloppés de notes et de nappes de musique et j’en ai été très heureux et étonné. C’est très beau.
Site : http://www.plumesdelles.org/le-coquillage-a-lectures/



Récital « Chemins d’encre » à Muret le 13 octobre

Jean-Claude Delalondre lit et dit Michel Baglin


Le comédien Jean-Claude Delalondre a conçu un récital à partir de mes textes (poèmes, récits et nouvelles) qu’il a porté à la scène à Avignon et que j’ai beaucoup apprécié. Il l’a peaufiné sous le titre « Chemins d’encre » et le donnera au Théâtre municipal de Muret (31), le 13 octobre 2017 à 20h30 heures, à l’invitation du Prix du Jeune Ecrivain. Un récital d’une belle intensité.


Le récital comprend des extraits de :
« Chemins d’encre », (Editions Rhubarbe)
« Un présent qui s’absente » (Bruno Doucey)
« Entre les lignes » ( La Table Ronde, réédition Le bruit des autres)
« De Chair et de mots », (Le Castor Astral)
« La part du diable et autres nouvelles noires » (Le bruit des autres).
« L’Alcool des vents » (Le Cherche-Midi réédition Rhubarbe)
un extrait de presse : Michel Baglin par Jérôme Garcin
« Eaux troubles » (Petra)
« Les mots nous manquent » (inédit)

En savoir plus



Lucienne Deschamps : Aragon L’enchanteur



Chanter Aragon sur de nouvelles mélodies d’Hervé Fuchsmann, mélodies attentives aux musiques actuelles, jusqu’au rap compris, voilà ce que se propose Lucienne Deschamps qui peut ainsi déployer sa passion pour les mots à dire et chanter jusqu’au cri. Ils mettent en relief l’actualité du poète dans sa diversité toujours surprenante.
.
On pourra l’écouter le jeudi 12 octobre 2017 à 20h30 à La Vieille Grille (1, rue du Puits de l’Ermite) à 75005 Paris. Entrée 20€ / 16€. Réservations : 01 47 07 22 11.
Chanteuse et comédienne, Lucienne Deschamps (voir ici) a travaillé au théâtre de l’avant-garde ou au contemporain, au cinéma elle est l’interprète principale de 6 films de Marcel Hanoun. En comédie musicale Roland Petit lui a donné le rôle principal dans Les bons petits diables, sur une musique de Richard Galliano. Elle a édité quatre disques : « Lucienne Deschamps chante les poètes », « Mots d’amour », « Aide Mémoire » et « PoètEs XXI » distribués par EPM. 
Hervé Fuchsmann a dans l’oreille Schubert, Satie, Hanns Eisler ou Darius Milhaud mais la chanson qui est la sienne a sa couleur propre. Ses mélodies sont à la fois très françaises, d’une façon indéfinissable, et sensibles aux vents majeurs du monde d’aujourd’hui.
.
.Le site de Lucienne : www.luciennedeschamps.fr


Pourquoi Texture et comment ?



Cécile Guivarch, poète et critique, anime un beau site, Terre à Ciel, auquel il m’a été donné de participer par un entretien. C’était l’an dernier, j’avais donc répondu aux questions de Cécile concernant Texture « papier » et numérique, son histoire, son fonctionnement.
On peut lire cette interview ici et découvrir la richesse de Terre à Ciel par la même occasion.



S’absenter mis en musique, en voix et en images



S’absenter est une suite de cinq sonnets extraite de mon recueil « Un présent qui s’absente » (éd. Bruno Doucey) que le musicien et chanteur Sam Telam a mise en musique et interprète avec force et émotion. C’est une surprise qu’il m’a faite et j’ai eu envie de la partager. J’e l’ai donc transformée en une vidéo que l’on peut regarder et écouter en cliquant ici.

Voici ce qu’en a dit Sam : « A la lecture du poème " S’absenter" de Michel Baglin, un sentiment de "saudade" s’est fait jour en moi, avec cet indicible espoir qui fait de la "saudade" des lusophones un remède à la mélancolie tout comme une nourriture spirituelle à partager. Immédiatement, s’est imposée une forme de musique symphonique commençant par un motif très simple de pizzicati et de contrebasse, une représentation du temps qui s’écoule ? Une clepsydre éphémère destinée à se cacher sous les assauts des bois, des cuivres et de la barcarolle des violoncelles pendant que les violons et alti semblent immobiliser la pensée du poète. (…) Toutes celles et ceux qui ont cherché et cherchent encore le lopin de terre qui les accueillera pour transmuter leurs peines et sanglots en une vibrante ode à la vie, entendront cet appel à se "re-con-naître", en clair à "naître encore avec" l’Autre. »



Sète : Automn’Halles 2017


Les Automn’Halles, festival du livre, va connaître à Sète sa 8e édition les 29, 30 septembre et 1er octobre.
Cette année, il a pour thème le nomadisme et 80 auteurs y sont invités.
On y découvrira la richesse de cultures ancestrales et méconnues, des grands récits d’écrivains voyageurs, mais aussi la dure réalité de la vie des migrants et cela à travers expositions, lectures, projections, ateliers d’écriture, concours de nouvelles, et bien sûr rencontres avec les écrivains.
L’ ouverture officielle du festival se fera le vendredi 29 septembre à 18 h dans les jardins de la Médiathèque François Mitterrand, Boulevard Danielle Casanova – Sète
Une quinzaine de lectures, rencontres et tables rondes se dérouleront sous chapiteau Place Aristide-Briand, et à la médiathèque, mais aussi en quelques autres lieux, au Musée Paul-Valéry et au Bar-Restaurant La Villa. Des stands de libraires et de maisons d’édition proposeront les livres dont il sera question. La clôture du festival se fera en musique.
Les auteurs invités sont : Amouroux Didier - Laury André - Arramon Rodrigo - Baglin Michel - Baldizzone Gianni et Tiziana - Barou J.Pierre - Bebey Kidi - Bordigoni Marc - Borer Alain - Boula Christophe - Bourgeois Jean - Brouilhet Davidson Any-Alix - Chalabreysse Claude - Chamoiseau Patrick - Chassagnard Alain - Crossman Sylvie - Damé Evelyne - De Roy Michel - Démoulin Olivier - Diaz Claude - Dubus-Boissié Bernadette - Follezou Erwan - Fougère Eric - Frégni René - Galvan Béatrice - Gohier Eric - Ibanes Jacques - Jean-Michel Claude - Labouche Didier - Land Lucie - Lanni Dominique et Stéphanie - Louis Richard - Emilie Maj - Martinelli Olivier - Maximoff Nouka - Mirror Kkrist - Misse Patrick - Mongne Reynald - Naigeon Christophe - Navarro Vivi - Nougaret Maurice - Palacios Bernard - Poinas Jean-Pierre - Privat Sonia - Rajablat Marie - Reinflet Sandra - Romanes Alexandre - Rouvière Yves - Ruiz Luis - Sibran Anne - Stepanoff Charles - Tarlet Marc - Timar Nicolas - Tronchet Didier - Vallaeys Anne - Vircondelet Alain - Volponi Anne - Françoise - Wiltz Marc - Yahaia BelaskriRenseignements au Tel. 07 89 83 15 40
Renseignements au Tel. 07 89 83 15 40 ou sur le site ici


Maram Al Masri au Mirabilia Museum de Penne du Tarn



« Ecrire, c’est vivre au bord d’une falaise et s’accrocher à un brin d’herbe ». Ainsi s’exprime Maram Al Masri, la poétesse née à Lattaquié en Syrie, et qui vit en France depuis plusieurs années (voir ici) .Elle sera l’invitée le Samedi 23 septembre à 20h30 du Mirabilia Museum de Penne du Tarn (81140), Place Sainte Catherine.
Par la magie des mots assemblés sans emphase, comme dans un murmure, Maram évoque tour à tour dans ses nombreux recueils, la jeune fille de Lattaquié, le soleil, l’amour, l’exil, les blessures.... Sa poésie est ce « brin d’herbe » fragile promesse de liberté, d’humanité à travers l’espace et le temps. Elle est aussi le « bord de la falaise », image de la trahison, des menaces... Maram Al-Masri représente la voix féminine la plus touchante et singulière du monde arabe et bien au-delà.
Vous serez accueillis par Pierre Malrieu, inventeur et conservateur de ce lieu privé, à la fois musée, centre de réflexion et d’activité culturelle. Participation libre, les places sont limitées par l’espace ...merci de prévenir de votre présence. Contact : Pierre Malrieu au 07 86 61 24 44



vendredi 8 décembre 2017, par Michel Baglin

Remonter en haut de la page



« Eaux troubles » sur les ondes


J’ai été l’invité de Jo Peron sur Radio Mon Païs pour son émission « Là-bas sous les étoiles » le mercredi 26 avril à propos de mon recueil de nouvelles, « Eaux troubles »..

Windows Media Audio - 7.9 Mo

Christian Saint-Paul, poète mais aussi infatigable passeur de poésie, m’a invité à dans son émission « Les Poètes », sur Radio Occitanie (voir ici ) le 1er juin à l’occasion de la parution de mon recueil de nouvelles « Eaux troubles » (éditions Petra).Voir la présentation.
On peut l’écouter en cliquant ci-contre.



Le Mercredi du Poète à Paris


« Le Mercredi du Poète » a repris ses rencontres au café François-Coppée (1, bd du Montparnasse à Paris - Métro Duroc) à 15 h précises et jusqu’à 18 h, salle du 1er étage.
Pour la prochaine séance, Bernard Fournier recevra le mercredi 22 novembre 2017 Marc Delouze, qui sera présenté par Vincent Gimeno



Académie Mallarmé : hommage à Guillevic et récital



L’Académie Mallarmé tiendra sa séance de rentrée le mardi 3 octobre à l’Hôtel de Massa de la Société des Gens de Lettres.
Elle débutera à 16h30 par la réception de deux nouveaux membres, Paul Farellier et Michel Baglin et se poursuivra par la délibération pour le Prix Mallarmé et le vote final pour le Prix 2017.
La séance sera ensuite ouverte au public à 18h30 pour accueillir les invités à la seconde partie de la séance ouverte au public. Avec au programme :
Un bref rappel de l’histoire de l’Académie par Bernard Fournier
Un hommage à Eugène Guillevic par Jean Orizet et lectures de poèmes de Guillevic par Lionel Ray, Bernard Fournier et Sylvestre Clancier
Un récital de poésie par les lauréats du Prix Mallarmé du XXIe siècle.
Fin de la séance 20h30 et verre de l’amitié
Académie Mallarmé à l’Hôtel de Massa. 38, rue du Faubourg Sazint-Jacques 75014 Paris.



Anne Cameron & Jean-Michel Hernandez entre mes lignes...

Lectures & rencontres à Gaillac, Toulouse et Carcasonne.

La compagnie Autres Mots porte la parole des écrivains dans ses cycles de lectures, elle a choisi de mettre en valeur l’œuvre littéraire de Michel Baglin à l’occasion de la réédition de son livre « Entre les lignes » (éd. Le Bruit des Autres), ainsi que de son dernier recueil de poésie « Un présent qui s’absente » (éd. Bruno Doucey).
Plusieurs lectures sont prévues par Anne Cameron et Jean-Michel Hernandez, en présence de l’auteur.

Vendredi 8 septembre à 19h à la librairie Attitude à Gaillac
Samedi 9 septembre à 11h à la librairie Ombres Blanches à Toulouse
Samedi 23 septembre à 10h30 à la librairie Mots et Cie à Carcassonne

Toutes les infos ici



Paris : soirée poétique et musicale


Lettres en vol organise une soirée poétique et musicale le mercredi 11 octobre à 19h30 à La Pomme d’Eve (1 rue Laplace. Panthéon) à Paris 5ème avec la participation de Danièle Corre, Brigitte Gyr, Max Alhau, Jean-Luc Despax, Rocío Durán-Barba, la poésie et les compositions musicales de Guy Allix. Entrée libre – Réservation souhaitable : lettrenvol@gmail.com Apéro offert aux personnes ayant réservé avant le 9 octobre.


« Lettres d’un athée... » sur Radio Grand Ciel


J’ai été l’invité de Christophe Jubien sur Radio Grand Ciel pour son émission La vie de l’esprit, le 3 juillet 2017. Cette fois, ce n’était pas pour parler de poésie mais de religion et de politique, au sujet de ma fiction épistolaire. On l’écoute ici.



Décès de Jean-Marie Berthier


J’apprends le décès dans un accident de la circulation, le mardi 8 août, de Jean-Marie Berthier, à l’âge de 77 ans.
Après avoir enseigné le français sur les cinq continents, ce proche de Pierre et Colette Seghers s’était retiré dans les Alpes. Son œuvre poétique, marquée à jamais par la disparition accidentelle de deux de ses enfants, se veut un chant d’amour et de fraternité avec les autres, qu’ils vivent dans les montagnes de haute Tarentaise, les forêts du Cambodge, les déserts d’Afrique, les terres d’Amérique latine ou sur les îles perdues d’Océanie.
Chagrin, espérance, révolte se mêlent dans cette poésie écrite à hauteur d’homme. Parmi ses éditeurs, Fanlac, Rougerie, Le nouvel Athanor, Le bruit des autres… La revue Phoenix lui consacre son dernier numéro qui vient de paraître.
Il avait confié à Bruno Doucey, à qui il était uni par une très ancienne complicité et une profonde affection, la publication de son dernier recueil de poèmes, dédié à ses petits-enfants, « Ne te retourne plus », qui est en librairie depuis début septembre.

Un hommage à Jean-Marie Berthier aura lieu au théâtre Toursky à Marseille lors de la table ronde du samedi 23 septembre 2017, entre 14 et 16 heures (dans le cadre de « Toursky les journées folles » des 22 et 23 septembre). À celle-ci prendra part Bruno Doucey. En ouverture aura lieu une lecture du poème "Aime" par la comédienne Patou Macaux, ainsi qu’une lecture à deux voix (Caroline Rouet et Karim De Broucker) du poème "La jeune fille et le chevalier" (MLD éditions, 2009)


-2017 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0