Retour à l’accueil > Actualité > Rendez-vous d’hiver

Brèves de 2019

Rendez-vous d’hiver

Comme à chaque saison, Texture propose dans cette page des rendez-vous littéraires : rencontres, lectures, spectacles, hommages, ainsi que des brèves et quelques informations pratiques…



Avec tous nos
bons vœux !



En ce jour de l’an, Texture et son équipe de bénévoles, et Guy Bernot avec ses belles images, vous souhaitent une bonne année douce par l’amour et l’amitié.

Et par les mots qui, comme le disait Charles Minetti de la poésie, « donnent du mérite à la vie ».

Que les textes et les notes et les couleurs gonflent vos voiles !

Que le bon vent de la fraternité poétique vous porte !





Le 15e salon de Montgiscard



Le 15e salon de Montgiscard (31) se tiendra le dimanche 20 janvier de 10 h à 19 heures. Salle du Faubourg du Sers, 8 route du Faubourg du Sers à Montgiscard, 31450. Organisé par l’équipe du Livre d’Hiver, c’est un des salons les plus sympathiques de la région toulousaine, et des plus fréquentés.

Pour ma part, j’y signerai, toute la journée, mes derniers livres, dont mon recueil de nouvelles « Eaux troubles » et l’album photos-textes « Visages de Villages ».. Sans oublier mes « Lettres d’un athée à un ami croyant »

Pour en savoir plus http://www.livredhiver.org/



Toulouse : Juliette Marne aux Gourmets de Lettres



L’association les Gourmets de Lettres invite à participer à son 134e dîner-débat le mardi 15 janvier 2019 de 19 h 30 à 22 h 30 avec Juliette Marne qui présentera « La Tâche bleue », prix de la Nouvelle décerné lors du XIIIème salon du livre 2018 des Gourmets de Lettres, placé sous l’égide de l’Académie des Jeux Floraux (lire ici, colonne de droite ) Ce sera l’occasion d’écouter Juliette parler de son œuvre dans une ambiance amicale.
Dîner-débat : 31 € par personne. Merci de réserver dans les meilleurs délais auprès de Marie-christine Janton par mail à : mariejantonj@yahoo.com
Accueil des participants - apéritif : 19h30 - 20h.
Présentation de l’auteure et de son livre lors d’un dîner-débat convivial de 20 à 22h30 à la Brasserie des Arcades 14 pl.du Capitole Toulouse 31000
(Parking payant place du Capitole ou métro : ligne A arrêt Capitole - Ligne B arrêt Jean-Jaurès)



Hommage à Vanini par S. Pey et C. Mulas



Il y a 4 siècles, le 9 février 1619, place du Salin à Toulouse était torturé et brûlé pour athéisme le jeune penseur italien Giulio Cesare Vanini. Pour lui rendre hommage, la fédération de la Libre Pensée 31 invite le samedi 9 février 2019 à 10h30 à un rassemblement avec prises de paroles et performance par Serge Pey et Chiara Mulas à l’Espace Vanini place du Salin.
Il sera suivi à 14h30 par un colloque « La Marche délibérée de l’ esprit vers la pleine lumière , la pleine science et l’entière raison » à l’Hotel du Département, pavillon République.



Paris : Evelyne Morin au « mercredi du poète »


Le « mercredi du poète », c’est une rencontre-lecture programmée par Bernard Fournier au café François-Coppée, 1, bd du Montparnasse, à Paris (Métro Duroc), de 15 h précises à 18 heures (salle du 1er étage).
La prochaine séance aura lieu le mercredi 23 janvier, avec pour invitée Evelyne Morin qui sera présentée par Yves-Jacques Bouin. Contact : Bernard Fournier, fournier.olive@orange.fr, mercredidupoete.centrerblog.net



Claude Mesplède est décédé


JPEG - 67.4 ko
Photo Guy Bernot

Son épouse Ida, qui l’assistait efficacement dans ses entreprises littéraires, vient de m’annoncer la triste nouvelle : Claude Mesplède, celui que l’on surnommait volontiers « le pape du polar », vient de s’éteindre au petit matin du 27 décembre, à l’âge de 79 ans.
Avec lui c’est un des meilleurs spécialistes des littératures policières qui disparaît.

JPEG - 101 ko
Claude Mesplède aimait beaucoup rire. La preuve ici, en compagnie de l’écrivain américain Thomas H. Cook et de michel Baglin (Photo Guy Bernot)

Natif de la Charente-Maritime et vivant dans la banlieue de Toulouse, lui qui fit toute sa carrière à Air France avait découvert le polar avec Dashiell Hammett. Dès lors, il se passionna pour ce genre mésestimé où le militant CGT savait, lui, retrouver une critique sociale forte. Il a dévoré des bibliothèques de littérature noire, et le critique littéraire est devenu ainsi l’historien du roman policier. Parmi ses nombreux ouvrages, notons son magistral « Dictionnaire des littératures policières » (Joseph K, 2003), qui compte près de 2 000 pages et fit sa renommée mondiale.
Le sourire aux lèvres, on le croisait sur tous les salons dédiés au polar, auprès des auteurs parmi lesquels il comptait énormément d’amis.
Claude Mesplède sera incinéré le vendredi 4 janvier à 16 heures à Cornebarrieu (31).



Emission « les poètes », nouvelle adresse


Voilà des décennies que Christian Saint-Paul, poète et critique, anime l’émission littéraire qu’il a créée avec Claude Bretin, « Les poètes », une émission radiophonique sur la poésie dans le monde diffusée sur Radio Occitania 98,3 MHZ le jeudi de 20 h à 21 h. Mais on peut aussi l’écouter diffusée de façon pérenne sur son site. Or celui-ci vient d’être victime de hackers et a dû changer d’hébergeur. Voici la nouvelle adresse : https://lespoetes.site/ Amis de la poésie, courez-y !



Le Printemps de Durcet


JPEG - 66.7 ko
Le chemin des poètes à Ducet (Ph M Baglin)

L’association, « Le Printemps de Durcet », continue vaillamment à emprunter les petites sentes de la poésie, à l’initiative de Jean-Claude Touzeil… Ses chemins et ruisseaux irriguent des territoires bucoliques du côté de la Normandie, avec toujours de belles brassées de poètes et d’amitiés.
La 34eme édition, celle de 2019, aura lieu à Durcet (61) les 5, 6 et 7 avril, avec marche et lectures le long du « Chemin des Poètes ».
Renseignements : 02 33 96 09 31



« Un toit d’étoiles », grand prix de l’académie Charles Cros



« Un toit d’étoiles », c’est d’abord un porte folio rassemblant huit poèmes de Saïd Mohamed publié par Odonata édition (illustré par Coline Bruges-Renard et imprimé à l’école Estienne par des jeunes de BTS), en 2014. Le petit monde de la poésie connaît bien Saïd Mohamed, poète, romancier, nouvelliste, qui fut aussi revuiste, éditeur, imprimeur et est aujourd’hui enseignant à l’Ecole Estienne.
Son dernier opus est désormais un CD. Les textes sont dits – avec justesse - par l’auteur lui-même, mais aussi par Karinn Helbert, Eric Louviot, Ben Walter. L’ensemble est porté, de manière très envoutante, par la formation musicale Dounia et son orgue Cristal Baschet joué par Karinn Helbert. Et par la voix d’Ahmed Abdelack El Kaab, chanteur, musicien auteur compositeur marocain élevé dans la pure tradition de la musique et de la culture soufie. Lire ici
Or ce travail vient d’être distingué par la prestigieuse académie Charles Cros qui lui a décerné son prix coup de cœur le 9 septembre 2018 à Château Thierry dans l’espace Jean de la Fontaine. Regarder (et écouter) la vidéo ici
Et mieux encore : l’un de ses Grands Prix dont la remise par l’Académie Charles Cros a eu lieu jeudi soir au conservatoire national de la musique et de la danse, à Paris.
C’est très beau. Félicitations à Saïd et à tous les musiciens et chanteurs du spectacle et du CD.
Un concert aura lieu ce 13 janvier à Ivry au Forum Léo Ferré, rue Barbés à 18 heures. Venir dès 17h30 pour les meilleures places.
Saïd sera accompagné par Karinn Helbert au Cristal Baschet et le non moins talentueux Emmanuel Decocq au violon et duduk. Réservation obligatoire sur le site :



Concours Écrire pour être chanté 2019



Écrire pour être chanté tel est le thème du concours lancé par l’association Les Ecrivants – Chanteurs. Sa finalité : la mise en valeur d’auteurs par la sélection d’une quinzaine de poèmes qui seront mis en musique sous forme de chansons. Lors d’un concert de restitution des chansons finalistes, prévu le 23 mars 2019 à Paris, deux prix seront décernés : le « Coup de coeur des Ecrivants-Chanteurs » pour un texte de non-chanteur : celui qui aura été le plus choisi par les musiciens. Et le « prix Auteur-Interprète » décerné par le public à bulletin secret le jour de la restitution du concours.
Les chansons récompensées par le prix du Jury et le prix du public seront enregistrées en studio et diffusées sur le site internet de l’association. Ce concours est gratuit et ouvert à tous et toutes à partir de 16 ans.
Entre le 1er janvier et le 15 février 2019 les participants doivent envoyer par mail deux textes, placés en pièces jointes sous .pdf, en format A4 et tapés en police Times New Roman (taille 12) à l’adresse suivante : ecrivantschanteurs@free.fr . Ils recevront en retour un avis de réception.
Ces textes doivent être signés et envoyés simultanément par la poste, en compagnie du règlement également signé, à l’adresse suivante : LES ECRIVANTS CHANTEURS, MVAC 14 (BL 19) 22 rue Deparcieux. 75014 Paris



Françoise Siri en lecture-dédicace à la Belle Mine


Pour fêter joyeusement l’épiphanie et la nouvelle année, Françoise Siri sera en lecture dédicace le dimanche 6 janvier 2019 de16h-18h au café La Belle Mine (58 rue Claude Bernard, Paris) pour la publication de son dernier recueil « Traversée Tango » (Rafael de Surtis). Au programme : 20 mn de lecture, dans un moment convivial de partage, où l’auteur, accompagnée de l’actrice Sophie Saada, liront également des poèmes sur le tango de Jeanine Baude, Jacques Ancet, Julio Cortazar, et des traductions de tango de Henri Deluy et l’écrivain argentin Saül Yurkievitch.



L’adieu à Jacques Lovichi



Jacques Lovichi, poète, nouvelliste, romancier, critique, est décédé le 18 novembre 2018. Il devait collaborer à Texture en lui donnant des articles et s’en réjouissait, tout comme moi. J’attendais donc ses premières critiques, qu’il m’avait promises au téléphone après l’été. La mort en a décidé autrement. Et c’est Jean Poncet, auquel le liait une vieille et profonde amitié, qui m’a annoncé la triste nouvelle de sa disparition, après une période de grande fatigue.

En trouvera ici le bel article de Jean par lequel il rend hommage à l’ami et au poète. Lire



Le café-poésie de l’association ARPO à Albi


Depuis plus de 35 ans, ARPO, la dynamique association tarnaise s’est fait connaître grâce à de nombreuses animations autour de la poésie en confirmant l’intitulé de son sigle, à savoir : « Animations, Revues et Rencontres en Poésie ». Parmi les nombreuses initiatives qu’elle a conduites, on peut citer la plus récente, à savoir l’animation d’un café-poésie chaque premier mardi du mois, d’octobre à juin. Ainsi, depuis 12 ans, un nombreux public a pu participer à ces conviviales rencontres qui se sont déroulées dans des bars albigeois. La saison 2018/2019 aura lieu dans les locaux de la Brasserie des Cordeliers, 10 avenue du Général de Gaulle, non loin du nouveau théâtre d’Albi.

Les séances plus ou moins récentes ont permis de faire découvrir des poètes vivants tels qu’Adonis, L. Ray, A. Laabi, H. Dorion, M. Baglin ou J.M. Maulpoix, ainsi que des poètes disparus : P. Gamarra, R.G. Cadou ou J. Digot tout comme des auteurs occitans tels qu’Antonin Perbosc ou Jean Boudou.
Le programme de la 13° saison est le suivant :

8/01/2019 – Azadée NICHAPOUR présentée par Aurélie LACOSTE
5/02/2019 – Elisabeth FREUND-CAZAUBON
5/03/2019 – Lilette MALRIEU présentée par Luce VAN TORRE
2/04/2019 – Thierry RENARD (invité de Tarn-en-poésie) présenté par Janine KULIK
7/05/2019 – Sylvia PLATH et Ted HUGHES présentés par Antonia et Jean-François MARCHE
4/06/2019 – « Voyages avec Brendan » (harpe et poèmes) présentés par Véronique GAUMONT et Claudette NOUAILLAC

Toutes ces séances débutent à 18h30 précises et l’entrée est gratuite. Pour plus d’informations sur la vie d’ARPO, on peut aller sur le site de l’association à l’adresse suivante : www.arpo-poesie.org .



Le prix Mallarmé à Beatrice de Jurquet



Le prix Mallarmé vient d’être attribué, le vendredi 5 octobre, au troisième tour par les membres de l’Académie Mallarmé, à Beatrice de Jurquet pour son recueil « Si quelqu’un écoute », publié par La Rumeur libre éd. (lire la critique )
Ont obtenu des voix : Christian Poirier, pour « Étroitesses du ténébreux » (Le Taillis Pré), Judith Chavanne, pour « À l’équilibre » (Le Bois d’Orion), Jean Le Boël, pour « et leurs bras frêles tordant le destin » (Éditions Henry).
La sélection comprenait aussi : Jean-Pierre Chambon : « L’écorce terrestre » (Le Castor Astral), William Cliff : Matières fermées (La Table ronde), Emmanuel Godo : « Je n’ai jamais voyagé » (Gallimard), Frédéric Tison : « Aphélie suivi de Noctifer » (Librairie Galerie Racine).
Le prix sera remis à la lauréate lors du salon du Livre de Brive le 11 novembre prochain.



Un entretien sur radio Agora Côte d’Azur

MP3 - 17.6 Mo
1ere partie

Amis, je vous signale un long entretien radiophonique que m’a consacré la poète et critique Magda Igyarto sur radio Agora Côte d’ Azur . FM (Alpes maritimes) vendredi 12 janvier, en direct de 18 à 19 heures,

MP3 - 18.1 Mo
2e partie

On peut l’écouter en cliquant ci-dessous sur les vignettes. Ou en podcast sur le site de la radio. Cliquer



lundi 14 janvier 2019, par Michel Baglin

Remonter en haut de la page



Le prix Louis Guillaume à Christophe Mahy


Le prix du poème en prose Louis Guillaume a été attribué à Christophe Mahy pour son recueil « Paysages du vent » (Editions Noires Terres). La remise officielle du prix au lauréat par Les amis de Louis Guillaume & la maison de poésie aura lieu le lundi 14 janvier à 18h30 à la bibliothèque historique de la ville de Paris (24, rue Pavée 75004 Paris). Concert avec Pierre Cussac et buffet clôtureront la cérémonie.



Patrick Quillier, prix Kowalski - Ville de Lyon

Le Prix Kowalski - Prix de poésie de la Ville de Lyon 2018 vient d’être attribué à Patrick Quillier pour son ouvrage « Voix éclatées (de 14 à 18) » paru aux éditions fédérop.



Cécile Coulon, prix Apollinaire 2018

À l’occasion du Centenaire de la mort de Guillaume Apollinaire, le Prix Apollinaire 2018 a été attribué à Cécile Coulon pour son recueil « Les Ronces » (Castor Astral). Le Prix Apollinaire Découverte 2018 est attribué à Alexandre Bonnet-Terrile pour son recueil « Les Numérotés » (Le Castor Astral).
La remise du Prix Apollinaire et du Prix Apollinaire Découverte, nouvellement créé, a eu lieu le 12 novembre, aux Deux Magots, en présence de Catherine Mathivat, la présidente du célèbre café littéraire, et avec la complicité de Catherine Frot
qui a lu des poèmes de Guillaume Apollinaire ainsi que des lauréats.
Lors de la délibération finale, des voix se sont également portées sur le recueil « Dieu est à l’arrêt du tram » (Gallimard) d’Emmanuel Moses et sur le recueil « L’espoir à l’arraché » (Le Castor Astral) d’Abdellatif Laâbi.
Cécile Coulon est née en 1990 à Clermont-Ferrand. Après avoir fait ses débuts littéraires à l’âge de 16 ans avec « Le Voleur de vie » (Revoir, 2007), elle publie cinq autres romans chez Viviane Hamy, dont « Le roi n’a pas sommeil » (Prix Mauvais genres 2012), « Le Cœur du Pélican » (2015) et « Trois saisons d’orage » (Prix des libraires 2017).
En 2018, paraît son premier recueil de poèmes : « Les Ronces ». Comme l’écrit Tahar Ben Jelloun, la poésie de Cécile Coulon « est un regard tendre et exigeant jeté sur le réel. Poésie de l’audace et de l’émotion née d’images inattendues, belles, fortes et quotidiennes, mais il s’agit d’un quotidien intérieur, pensé, rêvé, inventé par une jeune femme qui aime la vie et lui rend hommage avec vérité et musique ».
Alexandre Bonnet-Terrile, né en 1999, actuellement élève en classe préparatoire à Paris, publie régulièrement des poèmes dans des revues telles que Poésie première, Lichen ou Place de la Sorbonne. « Les Numérotés » est son premier recueil : « des poèmes brefs et incandescents » qui laissent transparaître « une maturité exceptionnelle dans l’écriture ». Ou, en d’autres termes, « l’entrée fracassante en littérature d’un jeune poète de 17 ans », comme le souligne Zéno Bianu.



Pour un monde sans murs


Francis Combes, créateur des éditions Le Temps des cerises, communique l’appel qui a été adopté par le comité de coordination du WPM (Mouvement mondial des poètes), en vue d’initiatives un peu partout, au mois de février autour du thème « Un monde sans mur ». je le relaie volontiers, le voici :
« Appel du Mouvement Poétique Mondial Pour un monde sans murs
Aujourd’hui, nous pouvons voir, à différents endroits sur la Terre (Amérique, Europe, Moyen-Orient, Inde ...) que de nouveaux murs qui divisent les gens sont en train d’émerger. Murs de béton, murs de barbelés ou des murs plus invisibles mais très hauts construits par l’argent et les inégalités. En tant que poètes participant au Mouvement Mondial de la Poésie, nous défendons un monde exempt de toute discrimination entre les peuples, de par leur couleur, leur identité nationale, leur statut social, leur sexe ou leurs croyances. La poésie est un moyen de faire tomber les murs, les murs entre nous et les murs en nous. C’est pourquoi nous appelons tous les poètes du monde à participer à la campagne internationale pour un monde sans murs et à organiser des événements dans leurs pays au cours du mois de février 2019. »
Francis Combes précise : « Je suis partie prenante de cette action. Si certains parmi vous ont des idées ou des projets d’interventions poétiques pouvant s’inscrire dans cette action, merci de me le faire savoir. » Contact : combes-francis@orange.fr



-2019 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0