Retour à l’accueil > Actualité > Rendez-vous d’hiver

Brèves du premier trimestre 2018

Rendez-vous d’hiver

Comme à chaque saison, Texture propose dans cette page des rendez-vous littéraires : rencontres, lectures, spectacles, hommages, ainsi que des brèves concernant les prix, hélas aussi les disparitions, et quelques informations pratiques…



Tous nos vœux !



Amis, c’est avec cette image lumineuse de Guy Bernot que je vous adresse, ainsi que l’équipe de Texture, nos meilleurs vœux pour une année riche d’amitié, d’amour, de rencontres et de fraternité, bref… de poésie.



« Toujours Charlie ! ».



En mémoire du massacre de Charlie Hebdo perpétré il y a trois ans par cet islamo-fascisme qui met le monde à feu et à sang, face à l’offensive des intégrismes islamiques, catholiques, juifs ou autres, et en parallèle à l’événement organisé par le Printemps républicain, la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) et le Comité Laïcité République, trois associations très actives dans le combat laïque, rappelons en ce 6 janvier, avec force, que nous sommes « Toujours Charlie ! ».
« J’ai moins peur des extrémistes religieux que des laïques qui se taisent », affirmait Charb, rédacteur en chef de Charlie Hebdo



Jacques Lovichi & Jean Poncet au PEN club


Le jeudi 18 janvier 2018 à 18h30 Jacques Lovichi & Jean Poncet viendront tout spécialement de Marseille pour vous rencontrer au PEN CLUB français, 6 rue François Miron 75004 Paris. Jacques Lovichi présentera son ultime recueil poétique paru chez l’éditeur Jacques André en 2017 : « Mythologies de haute mer ». Il a été le rédacteur-enchef des revues SUD, Autre SUD et PHOENIX (jusqu’au N°3), chroniqueur littéraire au quotidien La Marseillaise, prix Antonin Artaud, prix Mallarmé 2002, Grand prix du livre corse pour son roman « Le Sultan des asphodèles ».
Jean Poncet présentera un projet éditorial majeur : l’œuvre poétique complète du grand poète roumain Lucian Blaga, en 13 volumes bilingues coédités par Jacques André à Lyon et Editura Scoala Ardeleana à Cluj-Napoca : 2 volumes déjà parus : « Les Poèmes de la lumière », en 2016 et « Les Pas du prophète » en 2017. A paraître en 2018 : « Dans le grand passage ». Il est l’un des poètes animateurs du Festival international de poésie de Sète Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée. Poète et linguiste, Il a publié plusieurs recueils de poésie – dont certains ont été traduits en anglais, arabe, chinois, croate, espagnol, roumain ou italien – et il a traduit nombre de poètes roumains et anglophones.
Présentations / lectures / dédicaces.



Un entretien sur radio Agora Côte d’Azur

MP3 - 17.6 Mo
1ere partie

Amis, je vous signale un long entretien radiophonique que m’a consacré la poète et critique Magda Igyarto sur radio Agora Côte d’ Azur . FM (Alpes maritimes) vendredi 12 janvier, en direct de 18 à 19 heures,

MP3 - 18.1 Mo
2e partie

On peut l’écouter en cliquant ci-dessous sur les vignettes. Ou en podcast sur le site de la radio. Cliquer



Lectures de L’Herbe qui tremble


Les éditions L’herbe qui tremble et Thierry Chauveau ont le plaisir de vous inviter le samedi 27 janvier à une rencontre avec les poètes Isabelle Lévesque, Christian Monginot et Max Alhau à l’auditorium de La Halle Saint Pierre à Paris 18e (métro Anvers) de 14 heures à 16 heures, Lecture, discussion, signature, La rencontre se terminera par un verre de l’amitié.



Migrants et poésie



Marianne Auricoste propose une soirée de lecture poétique sur le thème de la tragédie des migrants, avec des textes de Laurent Gaudé (De sang et de lumière) et de Michel Baglin (Un présent qui s’absente). Elle se déroulera le mardi 23 janvier 2018 à 19h 15 à l’Entrepôt – (7 rue Francis de Préssensé. Paris 14e. métro Pernety).
Lecture par Marianne Auricoste, accompagnement musical, Frédéric Ligier.

Laurent Gaudé : romancier, nouvelliste et dramaturge, né en 1972 . Laurent Gaudé a reçu en 2004 le prix Goncourt pour son roman « Le soleil des Scorta ». Son oeuvre, traduite dans le monde entier est publiée par Acte Sud
Michel Baglin né en 1950, vit dans le Sud Ouest. Ecrivain, poète et journaliste, il collabore à de nombreuses revues et a publié de nombreux ouvrages dont « Entre les lignes » ( la Table ronde), « L’obscur vertige des vivants » (le Dé Bleu), « De chaire et de mots » (Castor Astral), « Un présent qui s’absente » (Bruno Doucey). Il a reçu le prix Max-Pol Fouchet en 1988.



Prix Louis Guillaume



Le prix 2017 du Poème en prose Louis Guillaume sera décerné pour la 42ème année à Françoise Lison-Leroy (photo) pour « Le silence a grandi » (Éd. Rougerie), le lundi 15 janvier à 18h30 en l’Hôtel Lamoignon, bibliothèque historique de la Ville de Paris au 24 rue Pavée (75004) dans la grande salle de la Bibliothèque. Lecture, musique, buffet sont au programme.
Le Prix du Poème en Prose est attribué à des recueils écrits en langue française, parus dans le courant des deux années précédentes ; livres à envoyer en trois exemplaires, avant le 30 septembre 2018, à la Présidente de l’Association, Jeanine Baude, 20 rue de Tournon, 75006 Paris).
Le jury est composé de : Max Alhau, Jeanine Baude, Gérard Bocholier, Sylvestre Clancier, Paul Farellier, Déborah Heissler (excusée), Jeanine Salesse, Katty Verny-Dugelay, Yekta. Membre d’honneur : Lazarine Bergeret.
Renseignements complémentaires à l’adresse courriel : association@louis-guillaume.com



Lucienne Deschamps : Aragon L’enchanteur



Chanter Aragon sur de nouvelles mélodies d’Hervé Fuchsmann, mélodies attentives aux musiques actuelles, jusqu’au rap compris, voilà ce que se propose Lucienne Deschamps qui peut ainsi déployer sa passion pour les mots à dire et chanter jusqu’au cri. Ils mettent en relief l’actualité du poète dans sa diversité toujours surprenante.
.
On pourra l’écouter le samedi 13 janvier 2018 à 18 heures à La Vieille Grille (1, rue du Puits de l’Ermite) à 75005 Paris. Réservations : 01 47 07 22 11.
Chanteuse et comédienne, Lucienne Deschamps (voir ici) a travaillé au théâtre de l’avant-garde ou au contemporain, au cinéma elle est l’interprète principale de 6 films de Marcel Hanoun. En comédie musicale Roland Petit lui a donné le rôle principal dans « Les bons petits diables », sur une musique de Richard Galliano. Elle a édité quatre disques : « Lucienne Deschamps chante les poètes », « Mots d’amour », « Aide Mémoire » et « PoètEs XXI » distribués par EPM. 
Hervé Fuchsmann a dans l’oreille Schubert, Satie, Hanns Eisler ou Darius Milhaud mais la chanson qui est la sienne a sa couleur propre. Ses mélodies sont à la fois très françaises, d’une façon indéfinissable, et sensibles aux vents majeurs du monde d’aujourd’hui.
.
Le site de Lucienne : www.luciennedeschamps.fr



Marché de la Poésie de Paris


Le 36e Marché de la Poésie de Paris se déroulera du mercredi 6 au dimanche 10 juin 2018, place Saint-Sulpice (Paris 6e). Le Québec en sera l’invité d’honneur. S’y tiendront aussi les États généraux de la poésie 2018. La Périphérie du 36e Marché de la Poésie se déroulera elle du 14 mai au 30 juin à Paris et en Île-de-France.



Les Moments Poétiques d’Aurillac


Organisés par Jean-Louis Clarac et le Théâtre d’Aurillac, les moments poétiques sont un rendez-vous important pour de nombreux poètes depuis des années. C’est ainsi que de janvier 2006 à juin 2017, 72 Moments poétiques ont été programmés dans le cadre de la saison culturelle au théâtre, au cours desquels 90 poètes ont été invités. Certains ont été accueillis plusieurs fois, de sorte que le public a assisté à 108 lectures de poètes d’aujourd’hui.
Et la fête continue ! Les Moments Poétiques de la saison culturelle 2018 du Théâtre d’Aurillac sont :

- Christian Viguié, le mardi 13 février à 18h30 au Musée d’Art et d’Archéologie

- Francine Caron, Catherine Jarrett, Colette Klein le mardi 13 mars à 20h30 au théâtre, avec Thérèse Canet et Isabelle Peuchlestrade, dans le cadre du Printemps des Poètes

- Luc Vidal, le mardi 15 mai à 18h30 à la Médiathèque du Bassin d’Aurillac


Pourquoi Texture et comment ?



Cécile Guivarch, poète et critique, anime un beau site, Terre à Ciel, auquel il m’a été donné de participer par un entretien. C’était l’an dernier, j’avais donc répondu aux questions de Cécile concernant Texture « papier » et numérique, son histoire, son fonctionnement.
On peut lire cette interview ici et découvrir la richesse de Terre à Ciel par la même occasion.



lundi 15 janvier 2018, par Michel Baglin

Remonter en haut de la page




Le prix François Coppée à Max Alhau


Le prix François Coppée de l’Académie française 2017 vient d’être décerné à Max Alhau pour son recueil « Si loin qu’on aille » paru à L’Herbe qui tremble.

Il lui sera remis le 30 novembre à l’Académie Française.

Lire la critique ici.



-2018 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0